Donald Trump grimaçantNaresh777/Shutterstock

Bien qu’il n’ait encore fait aucune annonce officielle, beaucoup pensent que l’ancien président Donald Trump prépare son retour au pouvoir depuis le moment où il a (à contrecœur) quitté la Maison Blanche. Oui, il est vrai que sa vie depuis son départ de la présidence a été semée de nombreux drames, mais cela ne l’a pas empêché de se concentrer sur son avenir politique.

En parlant avec Sean Hannity de Fox News en juin, Trump s’est vanté que « si vous regardez les chiffres, les gens m’aiment plus que jamais ». Et alors qu’il a expliqué qu’il ne décidera de se présenter ou non à une réélection qu’en 2024 sur la base des résultats des élections de mi-mandat, il a affirmé qu’il était convaincu que son soutien ne cesserait de croître alors que les gens continuaient à « observer ce qui se passe avec notre pays […] ne regardant aucune indépendance énergétique. » Il a ajouté: « Jamais il n’y a eu une scène comme ce qui se passe à la frontière et la mort qui est causée. »
Il semble bien que Trump fasse tout ce qu’il peut pour s’imposer sur la scène politique. De l’envoi récent d’un message fort au président Biden (dans lequel il critiquait tous les aspects de son administration) à la communication régulière avec ses partisans, notamment en les encourageant à commander une « carte Trump officielle » pour montrer leur dévouement, Trump fait de son mieux pour rester en tête. Maintenant, il a partagé un message cinglant de la fête du Travail qui maintient sa rhétorique vivante.

À quoi pense Donald Trump en cette fête du Travail ?

 

Donald Trump lève le poing lors d'un rassemblementEvan El-Amin/Shutterstock

En janvier, l’ancien président Donald Trump a été interdit de publier sur Facebook et Instagram « indéfiniment », mais cela ne l’a pas empêché de communiquer avec ses partisans. Oui, sa tentative de créer un blog a été de courte durée (il l’a fermé 29 jours seulement après son lancement, selon le Washington Post), mais il continue de faire des apparitions régulières sur Fox News, de publier des mises à jour sur son site Web et d’envoyer des e-mails aux membres. de son comité d’action politique « Sauvez l’Amérique ». C’est cette dernière méthode qu’il a utilisée pour partager un message de trois mots sur la fête du Travail avec ses fans. Écrit tout en majuscules et envoyé le 4 septembre, il disait simplement : « FIX 2020 FIRST ! »

Bien que Trump n’ait pas donné de détails sur ce qui, exactement, devrait être corrigé, le Daily Mail note que cela semble être un clin d’œil à ses affirmations en cours et réfutées selon lesquelles Joe Biden a remporté injustement les élections de 2020. Comme le souligne le point de vente, la déclaration est conforme au discours de Trump de décembre 2020 dans lequel il a proclamé: « Cette élection concerne une grande fraude électorale, une fraude qui n’a jamais été vue comme celle-ci auparavant ».
Et bien que Trump ne soit plus autorisé à partager ses réflexions sur les réseaux sociaux, il existe de nombreux autres comptes prêts à aider à diffuser son message. Peu de temps après l’envoi de l’e-mail de la fête du Travail, le Right Side Broadcasting Network tweeté une capture d’écran de celui-ci, générant à la fois du soutien et des critiques. « TristePerdantDitQuoi ? » a écrit un opposant tandis qu’un autre a plaidé, « S’il te plait, s’il te plait va-t’en. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici